04.75.07.13.71 Rappel Gratuit 9h a 12h et de 14h a 17h Uniquement sur rendez-vous
  • Avocat en droit civil à Tournon-sur-Rhône
  • Avocat en droit de la famille à Tournon-sur-Rhône
  • Avocat en droit rural à Annonay

Pension alimentaire - Votre avocat à Valence, Guilherand-Granges, Tournon-Sur-Rhône

Obtention de la pension alimentaire lors d’un divorce

Le parent qui n’a pas la garde de l’enfant doit verser une somme définie à celui qui en a la garde. À travers cette somme, il participe à l’éducation et à l’entretien des enfants en fonction de ses revenus et de leurs besoins.

Consultez Maître Guillon Émilie, votre avocat à Valence pour obtenir des informations sur la fixation du montant de la pension alimentaire. Vous pouvez également vous rendre à son cabinet à Guilherand-Granges ou à Tournon-sur-Rhône.

Le montant de la somme à verser doit être déterminé avant d’entamer la procédure de divorce. Pour cela, votre avocat en droit de la famille se base sur la table de référence conçu et mis en ligne par le Ministère de la Justice en 2010. Ainsi, il faut que la pension soit fixée en fonction des revenus du parent débiteur, de l’âge de l’enfant, de son éducation, ses besoins et son état de santé. Le nombre d’enfants à charge influe également sur son montant.

C’est à partir de cette table de référence qui présente le montant moyen des pensions que votre avocat peut trouver un terrain d’entente entre les deux parties. Pour des motifs liés à votre situation particulière et avec l’assistance de votre avocat en droit de la famille, vous pouvez demander une dérogation à l’application de ce barème. En fonction de votre argumentation, il revient au juge d’apprécier votre sollicitation.

Votre avocat assiste le demandeur ou le débiteur

En règle générale, en cas de rupture de la vie en commun des parents, une pension alimentaire doit être versée à l’un d’entre eux. En effet, que vous soyez mariés, en union libre, pacsés ou en concubinage, vous pouvez faire appel à un avocat compétent si vous avez décidé de vous séparer.

Expert en droit de la famille, le cabinet de Maître Guillon Émilie est en mesure de défendre le demandeur qui souhaite une revalorisation de la pension. Après le jugement du divorce et de la séparation, le montant versé peut en effet être jugé insuffisant en fonction de l’évolution de l’éducation de vos enfants.

Le débiteur, c’est-à-dire le parent qui verse la somme, peut également faire appel à aux services de Maître Guillon Émilie s’il souhaite une modification du montant, notamment à cause d’un changement de situation. Elle vous assiste et saisit le Juge aux affaires familiales pour demander une révision du montant si vos ressources diminuent ou si les ressources du créancier augmentent.

Il faut savoir que la pension alimentaire est différente de la prestation compensatoire. Cette dernière est une somme versée à l’ancien époux pour compenser la chute de son niveau de vie causée par le divorce.

Contact

Consultez également :